Une entente entre la Ville de Québec et Groupe Hémisphères

le jeudi, 22 mars 2018 Publications avec 0 commentaire

Les cyanobactéries détectées par satellite dans les lacs de Québec

 
La Ville de Québec et le Groupe Hémisphères ont conclu une entente qui permettra l’essai d’une technologie visant à détecter en temps réel par satellite la distribution et la concentration des cyanobactéries (algues bleues et vertes) dans le lac Saint-Charles et les autres lacs de son bassin versant. 
 
Ce projet, réalisé dans le cadre du programme de vitrine technologique de la Ville de Québec, s’échelonnera sur une période de 30 mois. Il devrait mener à une meilleure compréhension des plans d’eau ainsi que du comportement des fleurs d’eau d’algues et, de fait, améliorer la gestion de la qualité de l’eau.
 
Christian Corbeil, président de Groupe Hémisphères, considère que la technologie développée en 2017 pourra alors remplacer les méthodes traditionnelles plus coûteuses. Groupe Hémisphères est par ailleurs la seule entreprise à pouvoir faire ce type de détection avec un tel degré de précision.
 
Pour plus de détails, consultez l’article rédigé par Ian Bussières pour Le Soleil : Les cyanobactéries détectées par satellite dans les lacs de Québec