Quelques réalisations

Depuis sa création, Groupe Hémisphères a réalisé des projets sur l’ensemble du territoire québécois et dans l'est du pays pour des villes, municipalités, MRC, ministères fédéraux et provinciaux, entreprises privées et groupes de citoyens.

Les projets sélectionnés et présentés dans cette section sont directement liés a l’expertise de l’entreprise et démontrent clairement ses capacités à réaliser des mandats scientifiques et techniques complexes.

  • Gestion écologique et génie environnemental
    Proposition d’un plan d’aménagement visant la mise en valeur et la restauration écologique des boisés et des bandes riveraines situés dans les parcs urbains

    Proposition d’un plan d’aménagement visant la mise en valeur et la restauration écologique des boisés et des bandes riveraines situés dans les parcs urbains

    Proposition d’un plan d’aménagement visant la mise en valeur et la restauration écologique des boisés et des bandes riveraines situés dans les parcs urbains

    Lieu
    Arrondissement de Saint-Laurent – Ville de Montréal

    Dans un premier projet, Groupe Hémisphères a été mandaté pour réaliser un plan de protection et de mise en valeur des milieux naturels pour augmenter la biodiversité de cinq sites à l’étude. Des propositions d’interventions et des recommandations ont été soumis dans un rapport final dans l’objectif de protéger et mettre en valeur les bassins de rétention, le ruisseau, les milieux naturels terrestres et les espèces à statut précaires s’y trouvant et d’augmenter la connectivité entre ces milieux.

    Suite aux recommandations du précédent projet, un plan d’aménagement des bandes riveraines et des boisés a été mis en place, visant leur mise en valeur et leur restauration écologique. Ce plan d’aménagement avait pour but d’améliorer la qualité de la bande riveraine le long d’un ruisseau et des bassins de rétention et de restaurer les boisés.

    Plan de gestion et protocole de contrôle d’espèces exotiques envahissantes

    Lieu
    Valcartier, Québec

    Certaines espèces exotiques peuvent représenter une menace pour l’environnement, l’économie et la société en raison de leurs caractéristiques biologiques leur permettant de supplanter les espèces indigènes à plusieurs niveaux. C’est pourquoi une stratégie de gestion des espèces exotiques envahissantes (EEE) a été mise en oeuvre en se basant sur la Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes mise sur pied en 2004 par le gouvernement du Canada. L’approche utilisée comportait quatre volets, soit : une revue de littérature, l’établissement d’une liste d’espèces envahissantes prioritaires, la définition d’un cadre de gestion des EEE et les protocoles d’inventaires des EEE prioritaires.

    Réaménagement de la rivière Lairet - Étude de faisabilité

    Réaménagement de la rivière Lairet - Étude de faisabilité

    Réaménagement de la rivière Lairet – Étude de faisabilité

    Lieu
    Historique national du Canada Cartier-Brébeuf arrondissement de Limoilou

    Une problématique récurrente de prolifération d’algues et d’odeurs dans le parc nécessitait de déterminer les options de réaménagement de l’étang collecteur pluvial. Après une évaluation du milieu biologique, des simulations hydrologiques et l’analyse des options disponibles, la solution de reconstitution du lit de la rivière Lairet a été retenue. Le concept proposé reproduisait le plus fidèlement possible les processus naturels propres à l’embouchure de la rivière Lairet, tout en conservant en partie le paysage culturel et en tenant compte des problématiques de crues soudaines. Un plan d’aménagement a été proposé et en partie mis en œuvre dans le cadre du 400e anniversaire de la Ville de Québec.

    Les propositions d’aménagement devaient prendre en compte divers facteurs et problématiques spécifiques au milieu urbain, tels l’esthétique et l’intégration de l’aménagement, tout en respectant un calendrier serré.

    Hydrogéologie essais de pompage

    Hydrogéologie essais de pompage

    Bilan hydrologique et hydrogéologique – projet de minerai de fer a enfournement direct – Québec et Labrador

    Lieu
    Québec et Labrador

    Pour exploiter des gisements de fer de façon durable, il est essentiel de bien connaître le mouvement, la quantité et la qualité des eaux de surface et souterraines. L’ensemble des données de terrain nécessaires à la réalisation du bilan hydrologique et hydrogéologique du secteur de la mine ont été récoltées. Une série de forages et de tests de pompages a été réalisée afin de connaître la qualité et la quantité des eaux souterraines. Un réseau de piézomètres a été installé afin de connaître la direction de l’écoulement des eaux souterraines. Un réseau de canaux calibrés et de déversoirs calibrés a été installé afin de connaître les débits des principaux cours d’eau traversant le territoire. Finalement, des stations météo ont été mises en service afin d’évaluer les précipitations et la température locales. Les données collectées ont été compilées et traitées avec différents modèles hydrologiques et hydrogéologiques afin d’obtenir un bilan de l’eau conforme aux exigences de la réalisation d’une étude d’impacts en environnement.
    Le bilan de l’eau a finalement été comparé à d’autres études réalisées dans le même secteur afin d’en évaluer la précision.

    Rive naturelle Kahnawake

    Rive naturelle Kahnawake

    Plan de gestion des rives pour le territoire mohawk de Kahnawake

    Lieu
    Kahnawake, Montégérie

    Ce projet a permis de se doter d’un plan de gestion des rives du territoire. Les 40 km de rives longeant la voie maritime du fleuve Saint-Laurent et la baie de Kahnawake, soit de l’embouchure de la rivière Châteauguay jusqu’à l’origine de l’île Tekakwita, ont été caractérisés afin d’évaluer leur valeur écologique, de même que leur niveau de dégradation. L’indice de la qualité et de la biodiversité de la zone riveraine (stabilité, intégrité écologique, présence d’espèces à statut) a été déterminé. Les rives ont été classées et cartographiées selon leur valeur écologique, de même que selon leurs caractéristiques biophysiques (naturelle, abrupte ou non, perturbée ou non, espèces à statut ou non, protégeant un habitat du poisson ou non).
    C’est à l’aide de ce classement par valeur écologique que le plan de gestion des rives a pu être développé. Des propositions encadrant l’aménagement ont été faites spécifiquement pour chaque type de rive identifié. Ces propositions comprenaient le type de projets compatible ou non avec le milieu riverain, les travaux de restauration à préconiser, de même que les mesures de contrôle de l’érosion à appliquer. L’évaluation de la valeur écologique a aussi permis d’identifier les secteurs qui devraient être à vocation de conservation.
    Des recommandations détaillées ont également été déposées pour appuyer la création d’un règlement régissant l’utilisation des rives.
    Le contrat ayant été attribué au début du mois d’août, il était nécessaire de mettre sur pied le plus rapidement possible les protocoles afin de réaliser la caractérisation des rives avant la fin des périodes propices à chaque type d’inventaire, notamment pour l’identification des plantes. Les propositions d’aménagement des rives de même que de modifications de la réglementation ont de plus été executées en tenant compte des particularités inhérentes à la gestion d’un territoire autochtone.

  • Caractérisation et cartographie des écosystèmes
    Inventaire de milieux humides

    Inventaire de milieux humides

    Inventaire détaillé des milieux humides

    Lieu
    Montérégie

    Dans le cadre de son plan directeur de l’eau, une MRC a mandaté Groupe Hémisphères pour inventorier les milieux humides situés dans les zones ciblées pour le développement et préciser leur cartographie, déjà disponible à l’échelle de la MRC.
    Une analyse des données cartographiques existantes et des travaux de photo-interprétation ont été réalisés dans les lots de l’aire d’étude. La photo-interprétation des photographies aériennes a permis tant de préciser les limites des milieux humides connus que de délimiter de nouveaux milieux humides présents dans la zone d’étude. Tous les milieux humides de plus de 0,3°hectares de la zone d’étude ont été visités, caractérisés et leur limite a été validée, ce qui représente un total de 251 milieux humides.
    La cartographie produite ainsi que les rapports techniques associés à chaque municipalité de la zone d’étude, représentent un véritable outil d’aide à la décision dans le cadre de la planification et de l’aménagement du territoire de la MRC.

    Caractérisation du milieu naturel

    Caractérisation du milieu naturel

    Caractérisation du milieu naturel

    Lieu
    Île de Montréal

    Groupe Hémisphères a été mandaté pour effectuer une caractérisation du milieu naturel dans un secteur d’aménagement de l’Est de la ville de Montréal. L’implantation des chemins et des bâtiments pourrait empiéter sur certains habitats sensibles, tels que des milieux humides et l’habitat de certaines espèces protégées présentes dans le secteur.
    Le site a été divisé en deux secteurs : la zone élargie pour un inventaire sommaire des milieux humides et la zone restreinte pour un inventaire de tous les milieux naturels, terrestres et humides, la caractérisation des cours d’eau, la recherche d’espèces menacées, vulnérables ou susceptibles d’être désignées ainsi que pour la recherche de couleuvres. Les résultats récoltés ont servi à élaborer une étude du milieu naturel ayant servi de base pour la préparation de demandes de certificat d’autorisation.

    Cartographie des écosystèmes

    Cartographie des écosystèmes

    Cartographie écologique et inventaire des écosystèmes – projet de minerai de fer a enfournement direct – Québec et Labrador

    Lieu
    Québec et Labrador

    Un développement minier d’envergure projeté, localisé au Québec et au Labrador, a nécessité la cartographie écologique sur un territoire totalisant 190 km². La photo-interprétation a été exécutée à l’aide du logiciel PurVIEWMC (visionnement en 3D) fonctionnant de pair avec ArcGISMC. La cartographie des dépôts de surface a également été réalisée à l’aide de cette technique. La validation de la cartographie a été réalisée par une caractérisation des écosystèmes, comprenant un inventaire détaillé des caractéristiques physiques, des dépôts de surface, des sols et de la végétation à près de 400 points d’inventaire. Une recherche d’espèces végétales à statut précaire a été réalisée dans les habitats préférentiels préalablement ciblés. Divers inventaires fauniques (faune aviaire, grands mammifères et poissons) ont également été réalisés en association avec la cartographie écologique. Il a ainsi été possible d’associer le potentiel de présence des différentes espèces fauniques à la distribution géographique des écosystèmes. Tous les inventaires ont été réalisés en association avec un guide Innu ou Naskapi. La cartographie des écosystèmes a servi de colonne vertébrale à l’étude des impacts biophysiques sur l’environnement. Elle a permis de mieux cibler les habitats et les écosystèmes sensibles et d’ainsi réduire significativement l’empreinte écologique du projet.

    Un projet similaire a également été réalisé pour un autre projet minier dans le même secteur. Au total, 1 800 km² d’emprises sur une longueur de 600 km (pipeline et ligne de transmission d’électricité) ont été cartographiés, de même que le site minier, le site de l’usine de transformation de même et le site du port en eau profonde. Les deux projets ont demandé à Groupe Hémisphères de réaliser une grande part de recherche et de développement.

    Une mobilisation rapide, suite aux approbations du client quant aux activités proposées, a été nécessaire pour effectuer les inventaires dans les périodes plus propices. En raison de sa nordicité, ce projet a demandé une planification rigoureuse de la logistique pour les équipes de terrain. Les lois et règlements en vigueur des deux provinces, ainsi que des instances fédérales, ont dû être révisés en détail afin de ne pas nuire à l’acceptabilité de l’étude d’impact. Le projet a par ailleurs été réalisé en collaboration avec une autre firme spécialisée dans la cartographie des dépôts de surface, ce qui a nécessité une importante coordination. Finalement, aucune cartographie des écosystèmes n’était disponible dans cette région, ce qui a exigé de décrire de façon exhaustive chaque écosystème présent, y compris les milieux humides.

    Inventaire faunique et floristique

    Inventaire faunique et floristique

    Inventaire faunique et floristique de trois propriétés

    Lieu
    Valcartier

    Un inventaire faunique et floristique sur trois propriétés fédérales d’une superficie totale de 1 315 ha a été réalisé dans le cadre de la Loi sur les espèces en péril. L’inventaire visait d’abord les espèces désignées au niveau fédéral, mais les espèces désignées au niveau provincial ont aussi été considérées. Au moyen de cartes écoforestières, de bases de données sur les espèces à statut précaire et canadiennes et de l’aire de distribution, les espèces à rechercher en priorité ont été sélectionnées. Les inventaires réalisés visaient la flore, l’avifaune, les mammifères, l’herpétofaune et les insectes. Une caractérisation et une cartographie des écosystèmes ont été réalisées afin de mieux cibler et ainsi faciliter la recherche sur le terrain des espèces sélectionnées. Cette caractérisation a été complétée par une évaluation de la valeur écologique des différents écosystèmes en place. Des cartes thématiques, une analyse de la réglementation applicable et des recommandations quant à la gestion et la protection des espèces à statut inventoriées ou potentiellement présentes ont également été jointes aux rapports.

    Un protocole d’inventaire adapté et une planification des visites ont été nécessaires en raison du territoire à circulation contrôlée.

    Inventaire floristique

    Inventaire floristique

    Développement résidentiel – Délimitation des milieux humides et inventaires floristiques et fauniques

    Lieu
    Morin Heights

    Afin d’optimiser l’emplacement des infrastructures à construire tout en respectant les lois et règlements en vigueur, une étude biologique des composantes pouvant être affectées par le projet a été réalisée. Une délimitation de la ligne naturelle des hautes eaux (LNHE), l’évaluation de la présence potentielle d’espèces fauniques et floristiques à statut précaire ainsi qu’une caractérisation et une cartographie des écosystèmes, incluant les milieux humides, ont été effectuées. Suivant les données transmises, le promoteur a décidé de protéger un milieu humide de grande qualité pouvant abriter certaines espèces à statut précaire.

  • Étude des lacs
    Composé coloré lac Rawdon - Télédétection

    Composé coloré lac Rawdon - Télédétection

    Bilan de phosphore du lac Rawdon

    Lieu
    Municipalité de Rawdon

    Le lac Rawdon est un grand lac situé en milieu urbanisé et de villégiature, possédant un grand bassin versant. Des épisodes de cyanobactéries ont été rapportés. L’objectif du mandat était donc de tenir compte des derniers travaux concernant l’état de santé du lac et de son bassin versant, puis d’en évaluer le bilan de phosphore et d’en d’identifier les sources principales.
    L’hydrographie a d’abord été étudiée dans sa forme topologique, puis un découpage des aires de drainage de chacun des décanteurs a été mené. Afin d’évaluer la provenance des nutriments, l’utilisation du sol doit être connue. Pour ce faire, autant la cartographie forestière (DDE) que la télédétection ont été mises à profit. Une deuxième étape consiste à localiser l’ensemble des apports ponctuels à l’aide du rôle d’évaluation. L’analyse finale comprend l’élaboration d’un modèle comptabilisant l’apport de chacun des sous-bassins soustrait de la rétention des plans d’eau décanteurs, et ce, tout au long de l’arborescence du réseau hydrographique. Le logiciel ArcGIS, en relation ODBC (Open Database Connectivity) avec une base de données relationnelle, a été mis à profit pour gérer ce bilan. Le but de cette démarche était de statuer sur l’eutrophisation du lac Rawdon et de tenter d’en discriminer les causes, notamment en termes de sources de nutriments. Une thématique sur les quantités de phosphore a été générée. Des solutions ont été proposées à la municipalité de Rawdon quant à la nature et à l’ampleur des problématiques identifiées à l’échelle du bassin versant du lac Rawdon.

    Mesure de la transparence

    Mesure de la transparence

    État de santé de cinq lacs

    Lieu
    Ville d’Estérel

    Un état de santé exhaustif de cinq lacs présents sur le territoire de la ville d’Estérel a été réalisé. Une diagnose écologique sommaire a été effectuée, afin de déterminer l’état trophique de ces lacs. Un inventaire de tous les herbiers des lacs a aussi été fait, en caractérisant le pourcentage de recouvrement de chaque espèce présente. Une classification des rives a été réalisée et un catalogue photographique des rives a été fait, ce qui permet à la Ville d’identifier les travaux en rives subséquents. Une validation des bassins versants et une cartographie complète des milieux humides ont aussi été réalisés. L’ensemble de ces études a donné à la municipalité un outil puissant de gestion pour la conservation et la mise en valeur des lacs et cours d’eau de son territoire.

    Depuis, un suivi de qualité est effectué de façon quasi annuelle, l’objectif des travaux étant de poursuivre le suivi de la qualité de l’eau en effectuant un relevé physico-chimique complet de l’eau et un suivi de l’état des rives des lacs.

    Par la suite, Groupe Hémisphères a fait un étude sur les impacts environnementaux de la navigation motorisé sur les lacs afin de justifier une nouvelle réglementation actuellement adoptée par la ville.

    Un suivi du périphyton, tel que nouvellement recommandé par le MDDELCC a également été entamé dans les lacs de la ville, avec l’objectif de détecter la présence d’un enrichissement avant que l’impact ne soit perceptible sur l’ensemble du lac, permettant ainsi une réaction préventive plus efficace.

    Lac Davignon

    Lac Davignon

    Diagnose sommaire et bilan de phosphore du Lac Davignon

    Lieu
    Cowansville

    Une problématique de fleurs d’eau de cyanobactéries a été constatée sur le lac Davignon a l’été 2007. La prise d’eau de la municipalité de Cowansville étant située dans ce lac, il devenait nécessaire d’identifier les diverses sources d’éléments nutritifs afin d’identifier les raisons expliquant la présence de ces fleurs d’eau de cyanobactéries.
    Un bilan de phosphore a donc été réalisé, base sur les apports théoriques de phosphore de chaque type d’utilisation du sol et de la population animale. Une analyse de l’évolution de l’utilisation du sol au cours des vingt dernières années a aussi été réalisée par télédétection. Les sous-bassins versants contribuant le plus à l’apport de phosphore ont ainsi été identifiés et des mesures correctives ont été proposées afin de permettre à la municipalité de Cowansville de corriger la situation.

    Inventaire d'herbier

    Inventaire d'herbier

    Diagnose écologique sommaire, caractérisation des rives et des herbiers et relevé des problématiques de ruissellement, lac Pierre-Paul

    Lieu

    Bellechasse

    Une association de lac désirait obtenir un portrait complet du lac Pierre-Paul et de son bassin versant. Une diagnose écologique sommaire a été réalisée, comprenant une analyse des caractéristiques hydrologiques et de la physico-chimie de l’eau, menant éventuellement à l’évaluation de l’état trophique du lac. Une analyse du bassin versant a été effectuée et un relevé sommaire des problématiques de ruissellement a aussi été fait. Ces inventaires ont permis d’identifier les principales problématiques, particulièrement en termes d’apport en phosphore et sédiments.
    L’étude a nécessité un approfondissement des connaissances sur les algues filamenteuses et le portrait global de la problématique a été réalisé dans les délais.
    En fonction des recommandations formulées par Groupe Hémisphères, l’Association a entrepris en 2010 de régler les principaux apports en phosphore.

  • Évaluation environnementale
    Savoir traditionnel des Malécites

    Savoir traditionnel des Malécites

    Étude des savoirs et usages du territoire par la Première Nation Malécites

    Lieu
    Chaudière-Appalache et Bas-Saint-Laurent

    Dans le cadre d’un projet, le Groupe Hémisphères a été mandaté pour réaliser une étude sur les savoirs et les usages du territoire par la Première Nation Malécites. L’étude concerne les terres publiques assujetties au titre ancestral de la PNM où il est prévu d’installer le projet. Plusieurs activités d’acquisition d’information ont été menées. Lors des démarches d’information et de consultation, un portrait de l’utilisation que fait la PNM de ce territoire a été dressé. Ces échanges ont aussi permis de mettre en évidence les enjeux et les préoccupations perçues par les membres. Ces données ainsi que les informations du milieu naturel récoltées suite à la revue de littérature, ont été analysées et en partie intégrées de façon cartographique. Les éléments soulevés par les membres de la PNM et les indications tirées des préoccupations exprimées ont été pris en compte afin de bonifier différents aspects de l’étude d’impact environnementale du projet.
    La compilation de l’ensemble de ces informations a permis de souligner les éléments sensibles et valorisés par la PNM touchés par le projet et ainsi d’analyser, sous un contexte de contraintes écologiques, les mesures d’atténuation proposées dans l’étude d’impact environnementale du projet. Cela a conduit à la proposition de mesures d’atténuation additionnelles pour le bénéfice de l’utilisation du territoire par la PNM. Le contenu final du rapport a pour objectif d’être utilisé par les représentants de la PNM dans le cadre des audiences publiques du projet.

    Balbuzard pêcheur

    Balbuzard pêcheur

    Étude d’impact pour un projet éolien

    Lieu
    MRC Beauce-Sartignan

    Dans le cadre du 3e appel d’offres d’Hydro-Québec, Groupe Hémisphères a été mandaté pour effectuer l’évaluation des paramètres biophysiques (écosystèmes et milieux humides, avifaune, mammifères et poissons) pour un projet éolien au Mont-Sainte-Marguerite. Les méthodologies spécifiques d’inventaire ont été élaborées pour l’avifaune, puis soumises et discutées avec les différents ministères régionaux. Groupes Hémisphères a également participé à cinq soirées de portes ouvertes pour présenter les projets et répondre aux questions des citoyens et intervenants locaux.

    En 2015 dans le cadre de l’étude d’impact, Groupe Hémisphères a été mandaté pour dresser et réaliser un programme d’inventaires pour améliorer le design du projet afin de limiter les impacts négatifs sur les deux contraintes environnementales prises en compte: le milieu aquatique et le milieu terrestre. Les inventaires du milieu aquatique incluent la caractérisation des cours d’eau, et l’inventaire du poisson et des salamandres. Pour le milieu terrestre, l’inventaires des milieux humides, de la flore à statut précaires et des espèces envahissantes ont été réalisés.

    Campement autonome

    Campement autonome

    Projet minier de minerai de fer à enfournement direct – Évaluation des paramètres biophysiques et réalisation des sections reliées de l’étude d’impact sur l’environnement

    Lieu
    Québec et Labrador

    Divers inventaires ont été réalisés pour récolter les données nécessaires à la description du milieu récepteur et à l’évaluation des impacts sur l’environnement. Les composantes de l’environnement inventoriées sont : les écosystèmes(peuplements, sols, géologie de surface, topographie, habitats floristiques et fauniques, espèces à statut), les oiseaux nicheurs et migrateurs, les grands mammifères, le milieu aquatique (limnologie, habitat du poisson et pêches expérimentales), l’hydrologie et l’hydrogéologie. Une importante analyse des données existantes a également été effectuée. L’évaluation des impacts biophysiques a été réalisée, de même que la détermination des mesures d’atténuation et de compensation. Les sections correspondantes de l’étude d’impact ont finalement été rédigées. Deux études d’impact ont été rédigées à ce jour, soit une qui a été déposée en 2009 au Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et qui a été acceptée. La deuxième a été déposée à la Commission de la qualité de l’environnement Kativik et au Gouvernement du Québec à l’été 2010 et a été acceptée en 2012.
    Groupe Hémisphères a participé à la rédaction de la méthodologie d’évaluation des impacts et au choix des paramètres à utiliser.

    Projet éolien

    Projet éolien

    Étude d’impact sur l’environnement pour un parc éolien

    Lieu
    Municipalité de Saint-Robert-Bellarmin, Estrie

    Groupe Hémisphères était responsable de colliger l’ensemble de l’information biophysique disponible de chacun des sites et de procéder aux inventaires nécessaires : écosystèmes, plantes à statut précaire, oiseaux nicheurs, oiseaux migrateurs, herpétofaune et chiroptères. Les rapports d’inventaire, de même que les sections correspondantes de l’étude d’impact ont été rédigés.
    Les inventaires ont nécessité la coordination d’une importante équipe de terrain et la mise en place d’un contrôle de la qualité des inventaires et de la prise de données pour répondre aux exigences des protocoles gouvernementaux.

    Pachymétrie

    Pachymétrie

    Évaluation environnementale pour un projet de construction d’une descente de bateau, d’un stationnement adjacent et du prolongement du quai existant

    Lieu

    Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

    Une évaluation environnementale devait être réalisée dans le cadre d’un projet de construction d’une descente de bateau et d’un stationnement adjacent, ainsi que du prolongement d’un quai existant. Un relevé de la bathymétrie fine d’un secteur couvrant 58 000 m² de superficie du lac Saint-Louis a été réalisé afin de couvrir entièrement la baie où les travaux sont projetés. De plus, 20 points d’inventaire ont été effectués, afin de connaître le substrat (épaisseur et composition des sédiments), la végétation aquatique et le courant, afin de bien décrire l’habitat du poisson. La ligne des hautes eaux et l’ensemble des écosystèmes aquatiques et terrestres ont été délimités a l’aide d’un appareil DGPS submétrique et dessiné sur une carte à grande échelle. Pour ce faire, nous combinons l’emploi d’un sonar équipé d’une sonde à double fréquence (50 et 200 hertz) et possédant la capacité d’émettre dans un cône de 10 degrés ainsi qu’un appareil DGPS qui permet des mesures code-phase précises et une atténuation des trajets multiples qui offrent un positionnement planimétrique a l’intérieur de 60 cm (2dRMS à 95% de fiabilité).
    À certains endroits, la navigation en zone peu profonde et exposée à un grand plan d’eau a demandé une expertise nautique accrue. L’instrumentation et les équipes identifiées sur le devis du projet ont été préparées adéquatement en tenant compte de cette réalité.

    Carte des écosystèmes terrestres

    Carte des écosystèmes terrestres

    Étangs aérés pour l’épuration des eaux – Évaluation environnementale pour l’implantation de nouveaux étangs et le prolongement de l’exutoire

    Lieu
    Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

    La ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot voulait augmenter la capacité d’épuration de ses eaux usées. Les étangs aérés devant être construits pour y arriver devaient être construits dans une zone sensible où plusieurs milieux humides étaient présents. Groupe Hémisphères a réalisé les inventaires nécessaires afin de localiser les milieux naturels sensibles (milieux humides, habitats fauniques et floristiques). Le design des étangs a par la suite été modifié pour minimiser les impacts sur les milieux naturels. Une série de mesures d’atténuation a également été proposée pour réduire les impacts de la construction des étangs et de l’exutoire. Des mesures de compensation telle l’aménagement d’habitats pour les amphibiens ont également été proposés pour les impacts qui ne pouvaient être atténués convenablement.
    L’étude a bien été reçue au ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, ce qui a réduit significativement les délais nécessaires à l’approbation de la demande de CA par la Ville.

  • Communications
    Grèbe à cou noir

    Grèbe à cou noir

    Conférence: importance des ouvrages civils pour la biodiversité aviaire

    Dans le cadre du Forum sur la gestion de l’eau 2015 et de la 33e journée de conférences régionales de Réseau Environnement, une conférence a été donnée sur l’importance des ouvrages civils, particulièrement des étangs d’épuration, pour la faune aviaire. Cette présentation amène une piste de réflexion importante sur la gestion des ouvrages civils au Québec, sur la collaboration entre le milieu de l’ingénierie et le milieu de l’environnement, sur la considération des étangs d’épuration comme faisant partie de la solution de conservation et de protection de la biodiversité et de l’importance d’aménager et de mettre en valeur ces sites.

    Exigences légales

    Exigences légales

    Mise à jour des exigences applicables aux activités incluses dans le système de gestion environnementale d’Hydro-Québec Distribution

    Les exigences légales et les autres exigences applicables aux 227 activités du système de gestion environnementale (SGE) d’Hydro-Québec Distribution ont été identifiées. Une démarche de révision complète des processus, des sous-processus, des activités, des aspects, de la législation ainsi que des directives et procédures opérationnelles a été nécessaire afin de maîtriser le système environnemental de l’entreprise et son organisation. Des rencontres périodiques avec l’équipe environnementale ont permis de clarifier certains points et de faire approuver chacune des étapes du mandat. Lors de l’analyse de la documentation fournie, quelques différences dans les descriptions des activités, sous-activités, aspects et impacts ont été relevées et ont dû faire l’objet de vérifications internes. La consultation d’un tableau Excel de plus de 1000 lignes a impliqué une analyse détaillée des sous-activités afin de faire correspondre les exigences applicables pour les sous-activités semblables.
    Un rapport final incluant plusieurs recommandations générales et spécifiques a été remis avec la base de données associée. Cela a permis a l’entreprise d’avoir une meilleure assurance d’une bonne gestion de ses activités en fonction de la réglementation environnementale applicable.

    Bande riveraine

    Bande riveraine

    Utilisation des végétaux dans la zone riveraine en milieu agricole — État de la situation au Québec et recommandations

    Ce projet avait pour but d’établir un état de situation concernant l’utilisation et la mise en place de végétaux dans la zone riveraine en terres agricoles au Québec. La collecte de données a été effectuée en trois étapes. D’abord, une recherche bibliographique a été réalisée dans le but de trouver le plus d’information possible sur les thèmes sélectionnés. Ensuite, une enquête auprès des praticiens a été réalisée à l’aide d’un questionnaire, élaboré à la suite de la revue de la littérature. Les sujets pour lesquels peu d’informations étaient disponibles dans la littérature ont été prioritairement retenus. Ce questionnaire a été distribué à environ 70 intervenants. Finalement, un atelier de validation a été tenu, afin de valider et de compléter les informations obtenues dans le questionnaire et la revue de littérature. Cette journée a également permis de mettre a contribution l’expertise de 26 participants. Un document synthèse a par la suite été rédigé, faisant l’état des connaissances sur l’aménagement et la conservation des zones riveraines en contexte agricole tout en proposant des recommandations.
    Bien qu’une quantité importante d’informations ait été générée lors de la cueillette des données, Groupe Hémisphères a fait une excellente synthèse, et ce, sans perte d’informations cruciales. L’entreprise a également fait approuver les grandes étapes de réalisation du projet par un comité aviseur composé de dix personnes d’origine diverse et a colligé l’ensemble des commentaires de l’équipe afin de terminer l’étude.

    Conférence

    Conférence

    Actualités et publications

  • Relevés sanitaires et expertises de sol
    Sondage

    Sondage

    Inventaire des installations septiques individuelles de 500 résidences

    Lieu
    MRC de Portneuf

    Sur le territoire de la ville de Saint-Raymond, environ 500 résidences non desservies par les réseaux d’aqueduc et d’égout sont localisées dans un rayon de 300 mètres des rives du lac Sept-Îles et du lac des Aulnaies en amont. Les eaux du lac Sept-Îles ont déjà connu au moins trois épisodes d’éclosion de fleurs de cyanobactéries (algues bleu-vert). La ville de Saint-Raymond a donc désiré obtenir le portrait de la situation sur le sujet des eaux usées des résidences isolées sur l’ensemble du pourtour du lac Sept-Îles. Le résultat sur la caractérisation des dispositifs de 492 propriétés tend à souligner un impact limité sur la qualité du lac et permet à la ville de parfaire ses connaissances de l’état de la situation ainsi que sur les mises en conformités à prévoir.

    Installation septique individuelle

    Installation septique individuelle

    Échantillonnage d’eau potable et caractérisation et évaluation de la performance des installations septiques

    Lieu
    Ville de Léry, MRC de Roussillon

    Dans la perspective de diminuer les rejets d’eaux usées ainsi que d’améliorer la qualité de l’eau sur une partie de son territoire, la Ville souhaitait obtenir une subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) afin de justifier le raccordement d’un secteur non desservi au réseau d’égout sanitaire. La caractérisation et l’évaluation de la performance de 507 installations septiques, ainsi que l’échantillonnage des installations individuelles d’eau potable de 415 propriétés permettent d’appuyer la demande de la Ville auprès du ministère. Cet échantillonnage a été suivi d’une désinfection de 45 puits concernés par une contamination d’origine fécale, suivi d’un nouvel échantillonnage de l’eau potable, le tout conformément aux recommandations du MDDELCC.
    L’objectif des travaux réalisés a été de démontrer l’urgence de mettre en place un réseau d’égout sanitaire et d’aqueduc pour le secteur concerné, en démontrant le risque de contamination des puits d’eau potable et des eaux de surface par les effluents des installations sanitaires présentes.

    Rencontre des propriétaires

    Rencontre des propriétaires

    Inventaire des installations septiques individuelles, élaboration d’un relevé sanitaire et d’un plan correcteur pour onze MRC au Québec dans le cadre du Programme d’aide a la prévention des algues bleu-vert

    Lieu
    Onze MRC

    Dans le cadre du Programme PAPA, financé par le ministère des Affaires municipales, régions et Occupation du territoire, Groupe Hémisphères a caractérisé les installations septiques de 2765 propriétés au cours de l’été 2009. Ces propriétés étaient localisées en bordure de 42 lacs, répartis dans 31 municipalités. L’approche de travail consista à documenter de façon exhaustive les caractéristiques du site et du terrain naturel des propriétés, ainsi que leur système d’évacuation des eaux usées conformément au Guide de réalisation d’un relevé sanitaire du MDDEP. Les données ont été compilées dans une base de données permettant la classification rapide des données. De plus, une carte interactive a été produite, qui permet la visualisation des résultats de la base de données.
    L’équipe de terrain a dû réaliser un nombre important de caractérisations d’installations septiques sur une période relativement courte (six mois), et ce, dans diverses régions du Québec. La compilation et la vérification des données, de même que la production des cartes et des rapports ont demandé une importante planification et la mise en place d’un programme de contrôle de la qualité rigoureux.

    Localisation d’installation septique

    Localisation d’installation septique

    Caractérisation exhaustive des installations septiques non-conformes, six lacs du territoire de la ville de Mont-Tremblant

    Lieu
    Ville de Mont-Tremblant

    L’entreprise a réalisé un projet-pilote de caractérisation exhaustive d’installations septiques pour la Ville de Mont-Tremblant de plus de 20 propriétés, dans lequel le phosphore est un élément clef. L’objectif des travaux proposés était donc de faire corriger les installations septiques déficientes ou présentant un risque de contamination par le phosphore des eaux superficielles et souterraines, et ce, en vertu du Règlement Q-2, r. 22 (anciennement Q-2, r. 8). La contamination des eaux superficielles était basée sur deux preuves : preuve de contact hydraulique, basée sur l’épaisseur des sols en place avant l’atteinte de la nappe phréatique ou du socle rocheux ou d’une couche imperméable (argile); preuve chimique, basée sur la qualité de l’eau souterraine en termes de concentration en coliformes fécaux et en phosphore.
    L’attribution tardive du mandat a nécessité une mobilisation rapide. Il était nécessaire d’analyser tous les dossiers de la Ville avant les visites de terrain. L’échantillonnage de l’eau souterraine devait se faire suite à des précipitations importantes, l’équipe d’échantillonnage devait donc suivre les conditions météorologiques fréquemment et être prête à aller rapidement échantillonner l’eau.

  • Inventaire faunique
    Cerf de Virginie

    Cerf de Virginie

    Évaluation des impacts de la présence du cerf de Virginie sur la végétation

    Lieu
    Île de Montréal

    Suite à des constats sur la pression exercée par le cerf de Virginie sur les milieux naturels, la ville de Montréal souhaitait acquérir une meilleure connaissance sur la diversité des espèces floristiques et fauniques que peuvent contenir ses parcs-nature, afin d’établir un suivi de la qualité des écosystèmes et un plan d’aménagement durable. C’est dans cette optique qu’une étude portant sur l’utilisation du parc-nature de l’Anse-à-l’Orme et du parc-nature de la Pointe-aux-Prairies par le cerf de Virginie a été réalisée. L’inventaire a permis d’évaluer l’impact du broutage sur la végétation du parc, ainsi que de déterminer si le milieu peut supporter la population présente en termes de nourriture disponible. À terme, la qualité des habitats a été évaluée et l’étude a permis de déterminer si la population actuelle est à un niveau acceptable en termes de capacité de support du milieu.

    Pêche

    Pêche

    Proposition d’aménagement de milieux propices à la fraie, à l’alevinage et à l’alimentation du poisson

    Lieu
    Rapides de Vaudreuil

    Dans le cadre d’une compensation des pertes d’habitat du poisson occasionné par la construction du Nouveau Pont sur le Saint-Laurent, des milieux propices à la fraie, à l’alevinage et à l’alimentation seront proposés entre le pont Tachereau et les îles Bray et aux Pins. Pour ce faire, il s’est avéré nécessaire d’établir un état de référence biologique des sites potentiels de fraie des trois espèces identifiées: l’Achigan à petite bouche, le Doré jaune, l’Esturgeon jaune. C’est dans ce contexte que le mandat de procéder à l’établissement de l’état de référence a été octroyé. Ce rapport présente donc les résultats des inventaires ichtyologiques basés sur l’évaluation de la dynamique des espèces en présence durant la période de reproduction et la caractérisation des herbiers aquatiques dont une espèce à statut, le podostémon à feuilles cornées. Suite à l’ensemble des informations, des recommandations ont été formulées quant aux aménagements à réaliser pour ces milieux.

    Pêche expérimentale

    Pêche expérimentale

    Inventaire du milieu aquatique – projet de minerai de fer à enfournement direct

    Lieu
    Québec et Labrador

    Un développement minier d’envergure projeté au Québec et au Labrador a nécessité la réalisation d’inventaires exhaustifs du milieu aquatique afin de déterminer la qualité des cours d’eau et vérifier la présence d’habitat du poisson au sens de la Loi sur les pêches. Tous les plans d’eau présents dans les bassins versants touchés par le projet minier ont été inventoriés, incluant des relevés bathymétriques et l’analyse des sédiments et de la qualité de l’eau in situ et en laboratoire. Les caractéristiques morphologiques (pente, végétation, substrat), biologique (benthos) et physico-chimiques des cours d’eau ont également été relevées. Des pêches expérimentales au filet et à la pêcheuse électrique ont finalement été effectuées pour confirmer ou infirmer la présence d’habitats du poisson. Un rapport technique complet destiné aux différentes autorités gouvernementales concernées a par la suite été rédigé.

    Une mobilisation rapide a été nécessaire pour effectuer les inventaires dans les périodes plus propices et pour respecter le calendrier des pêches. Groupe Hémisphères a planifié rigoureusement la logistique en région éloignée pour ses équipes de terrain qui ont travaillé en collaboration avec des guides autochtones. L’entreprise a également travaillé conjointement avec une firme spécialisée dans les pêches expérimentales pour la réalisation des inventaires et la rédaction des rapports.

    Caractérisation de l'habitat du poisson

    Caractérisation de l'habitat du poisson

    Caractérisation de l’habitat du poisson et pêche pour un projet éolien

    Lieu
    Saint-Valentin (Montérégie)

    Dans le cadre d’un projet éolien de 42 MW à Saint-Valentin, un inventaire de l’habitat du poisson a été réalisé dans les cours d’eau traversés par les infrastructures. Les caractéristiques physiques du cours d’eau ont été relevées (substrat, nature des rives, végétation, pente, vitesse d’écoulement, etc.), de même que la qualité physico-chimique de l’eau. Des pêches expérimentales ont été réalisées, afin de déterminer l’abondance et la richesse d’espèces de poissons. Un inventaire complémentaire a également été réalisé au printemps 2010 dans le but de rechercher certaines espèces à statut précaire potentiellement présentes dans les cours d’eau du parc éolien.

    Des changements dans la configuration du parc éolien ont nécessité la réalisation d’inventaires supplémentaires pour répondre aux exigences des ministères.

  • Inventaire biophysique
    Capture de truites

    Capture de truites

    Inventaires biophysiques pour une étude de préfaisabilité de projet minier

    Lieu
    Val d’Or

    Dans le cadre d’une pré-étude de préfaisabilité pour l’ouverture d’une nouvelle mine d’or à Val-d’Or, le Groupe Hémisphères a été mandaté pour participer à la collecte des données de bases requises et ainsi faciliter les éventuelles demandes de permis et autorisations environnementales. En tant que sous-traitant, Groupe Hémisphères a été responsable de réaliser et de coordonner les inventaires biologiques. Le mandat incluait la caractérisation du site et de ses environs immédiats par rapport à une gamme complète de composantes environnementales biophysiques (flore, faune, avifaune, habitat du poisson, espèces à statut, benthos, qualité de l’eau, géologie, sols, hydrogéologie, hydrologie, qualité de l’air et du bruit). Le site couvre une superficie de 663 ha, dont 200 ha sont composés de résidus miniers.

    Inventaire héliporté

    Inventaire héliporté

    Inventaires biophysiques pour un projet minier d’envergure internationale

    Lieu
    Nord du Québec et Labrador

    Le Groupe Hémisphères a été mandaté pour réaliser différents inventaires biophysiques dans le cadre de la réalisation d’une étude d’impacts sur l’environnement pour un projet minier d’importance internationale localisé dans le nord du Québec et au Labrador. Le projet inclut la construction d’une emprise longue de 650 km pour la construction d’un pipeline avec tous ses chemins d’accès.
    Le Groupe Hémisphères était responsable des volets de caractérisation et cartographie des écosystèmes terrestres, des milieux humides et des dépôts géologiques de surface, incluant la rédaction des rapports techniques. Il a également été impliqué dans les études techniques sur l’hydrologie, l’habitat du poisson et l’avifaune. Suite aux inventaires des espèces végétales à statut précaire réalisé en parallèle, un plan de mitigation pour la protection de l’habitat d’une espèce à statut précaire a aussi été élaboré. Enfin, la section correspondante de l’étude d’impact a été rédigée.

  • Plan de conservation des milieux naturels
    Tourbière ombrotrophe en fleurs

    Tourbière ombrotrophe en fleurs

    Plan de conservation des milieux humides

    Lieu
    Saint-Bruno-de-Montarville

    La ville de Saint-Bruno-de-Montarville a entrepris la réalisation d’un plan de conservation des milieux humides à l’échelle du territoire. La photo-interprétation a permis de localiser et d’identifier tous les milieux humides présents. Les informations contenues dans les diverses études précédentes ont été colligées. Une validation et une caractérisation des milieux humides identifiés ont par la suite été réalisées. Une recherche d’espèces floristiques à statut précaire a également été effectuée.
    La méthodologie d’évaluation de la valeur écologique de Groupe Hémisphères a été adaptée et raffinée afin de tenir compte des réalités régionales. Celle-ci a été validée auprès du MDDELCC.
    Un plan de conservation et de gestion des milieux humides et naturels a été proposé en tenant compte de de la valeur écologique des milieux humides, du zonage et du plan d’urbanisme. Il a été présenté au conseil municipal, aux comités consultatifs et en consultation publique. Les commentaires du ministère et ceux issus de la consultation publique ont été intégrés et toutes ces étapes mèneront à une entente entre le ministère et la Ville suite au dépôt final du plan de conservation.

    Milieu humide

    Milieu humide

    Recommandations de gestion des milieux humides

    Lieu
    Lac-Simon, MRC de Papineau

    Avant même la publication du « Guide d’élaboration d’un plan de conservation des milieux humides du ministère de l’environnement , la municipalité de Lac-Simon a décidé d’entreprendre un travail de gestion des milieux humides à l’échelle de son territoire. La première étape de ce mandat a été d’effectuer la cartographie des milieux humides par photo-interprétation sur le territoire de la municipalité, d’une superficie d’environ 97 km². D’autres sources de données cartographiques ont été consultées. Deux visites de terrain ont été effectuées pour valider la photo-interprétation. Ces visites ont permis de caractériser la végétation et les sols des principaux types de milieux humides. La validation finale de la photo-interprétation a été réalisée suite à ces deux visites. La cartographie a été réalisée par type de milieu humide (eau peu profonde, marais, prairie humide, marécage, fen et bog), mais également selon le type de peuplement. La valeur écologique a par la suite été évaluée pour chaque milieu humide. Le rapport comprenait également des recommandations de gestion des milieux humides selon l’affectation du territoire.

  • Programme de suivi et d’échantillonnage – eau/sol/sédiments
    Pêche électrique

    Pêche électrique

    Étude écotoxicologique préliminaire visant à analyser la présence de métaux sur les chairs de poisson

    Lieu
    Ville de Brownsburg-Chatham

    Une étude écotoxicologique préliminaire dans la rivière de l’Ouest visant à analyser la présence de métaux sur les chairs de poisson a été menée à la demande d’un client privé. Certaines activités de cette étude ont été confiées à Groupe Hémisphères en sous-traitance, qui a pu mettre à profit ses compétences en pêche expérimentale et en analyse toxicologique. Afin de mettre en évidence les effets sur les poissons des possibles rejets d’une usine, deux zones ont été pêchées ; une zone témoin située en amont de l’usine et une zone influencée située en aval de l’usine mais avant l’émissaire des étangs d’épuration de la ville. Suite à la campagne de pêche, deux espèces ont été retenues à des fins de suivi ; l’une sportive, le Crapet de roche, l’autre de la famille des menés, le Ouitouche. Groupe Hémisphères a ainsi poursuivi l’analyse en réalisant la récolte et la dissection des individus, ainsi que la collecte des chairs de poisson pour leur analyse toxicologique en laboratoire. Les études statistiques ont été réalisées avec les résultats d’analyse dans le but d’interpréter les données obtenues et dresser les premiers constats sur l’état de santé de l’ichtyofaune de la rivière de l’Ouest.

    Échantillonnage du benthos

    Échantillonnage du benthos

    Étude de suivi des effets sur l’environnement

    Lieu
    Labrador

    Groupe Hémisphères a été retenue pour confectionner l’étude de suivi des effets sur l’environnement (ESEE)pour satisfaire aux exigences d’Environnement Canada en matière de suivi des effluents de mine pour un projet de mine de fer. Ce suivi inclut la gestion des eaux provenant essentiellement du drainage minier. Groupe Hémisphères a également installé deux stations hydrométriques temporaires qui ont permis de déterminer à quel moment le projet doit être soumis aux Règlements sur les mines de métaux (REMM).
    Le mandat inclut différents volets, dont la caractérisation de base du milieu récepteur, ayant comme objectif de décrire le milieu et les populations occupant préalablement l’habitat.
    Le mandat inclut également le développement et l’approbation du plan de l’ESEE. Groupe Hémisphères est donc responsable de la conduite des essais de toxicité sublétale sur les espèces d’eau douce, la surveillance biologique des poissons et des invertébrés et les prélèvements d’eau et de sédiments correspondants. À la fin de la première année, Groupe Hémisphères a produit le rapport final, qui a été soumis aux autorités fédérales.
    Groupe Hémisphères est également responsable de la combinaison des programmes de suivi provincial et fédéral afin d’éliminer de faire des échantillonnages en double, et ainsi de réduire les coûts liés à ces suivis.

    Rive naturelle Kahnawake

    Rive naturelle Kahnawake

    Caractérisation et inventaire limnologique de la partie fluviale du territoire Mohawk de Kahnawake

    Lieu
    Kahnawake, région de la Montérégie

    L’étude limnologique portait sur la baie de Kahnawake qui correspond à la partie du territoire en contact avec le fleuve Saint-Laurent, soit de l’embouchure de la rivière Châteauguay jusqu’à la pointe de l’ile Tekakwitha, là où la baie et la voie maritime se rejoignent. Une bathymétrie complète de la baie a été effectuée à l’aide d’un sonar. Environ 300 mesures de profondeur ont été prises, avec une précision de 0,1 mètre. Le suivi de 30 stations hydrologiques a permis de mesurer la vitesse et la direction du courant, de même que la transparence, la température et la turbidité de l’eau. Parmi ces stations, 8 ont été sélectionnées pour le suivi de la qualité de l’eau. Une sélection de paramètres clef en limnologie a été échantillonnée, dont l’azote, le phosphore, le carbone organique dissous et les coliformes fécaux. Ces données ont été récoltées à trois reprises durant l’été : lors de conditions normales (plusieurs jours sans précipitations) et deux fois suite à des précipitations importantes. Une caractérisation environnementale de l’eau, comprenant l’analyse des métaux lourds et des hydrocarbures, a été réalisée suite à une période de précipitation importante.
    Une caractérisation complète des sédiments été réalisée afin de documenter les risques pour la santé humaine quant aux activités de baignade et de navigation. L’épaisseur de sédiments a été mesurée aux 30 stations hydrologiques et la nature de ceux-ci a été évaluée, de même que la proportion de matière organique. Quatre de ces stations ont fait l’objet d’une caractérisation environnementale. Les métaux lourds et les hydrocarbures ont été analysés. Les résultats ont été comparés à divers critères fédéraux et provinciaux, de même qu’aux données des stations d’Environnement Canada (base de données GISE) présentes dans le lac Saint-Louis à proximité.
    L’analyse des données récoltées a permis de dresser le portrait de la qualité et de la contamination de l’eau et des sédiments. Plusieurs cartes thématiques ont été produites, facilitant la synthèse et la compréhension des nombreuses données récoltées. Des recommandations quant à l’utilisation de la baie par les résidents ont été formulées, de même que des mesures de suivi de la qualité.
    Le contrat ayant été attribué au début du mois d’août, il était nécessaire de mettre sur pied le plus rapidement possible les protocoles, afin de réaliser les inventaires avant la fin des périodes propices. L’inventaire de la qualité de l’eau était fait fonction des conditions météorologiques. L’équipe d’échantillonnage devait donc suivre les conditions météorologiques fréquemment et être prête à aller rapidement échantillonner l’eau, y compris durant la fin de semaine.

  • Étude hydrologique et aménagement de cours d’eau
    Dimensionnement de ponceau

    Dimensionnement de ponceau

    Définition du dimensionnement et de la pente de ponceaux standards et arqués pour 100 à 110 traverses de cours d’eau

    Lieu
    MRC Beauce-Sartignan

    Dans le cadre d’un projet éolien, plusieurs traverses de cours d’eau sont à réhabiliter en vue des travaux et de la maintenance des futures éoliennes. Ce sont plus de 100 traverses où devront être installés un ponceau standard circulaire ou un ponceau en arche pour ce qui concerne les cours d’eau avec du poisson ou une espèce de salamandre à statut précaire. Le mandat consistait à documenter l’information pour le client en vue de son appel d’offres pour réaliser ces travaux.

    Réfection de ponceaux

    Réfection de ponceaux

    Réfection de ponceaux

    Lieu
    MRC de Bellechasse

    La MRC de Bellechasse exige des municipalités que les ponceaux à changer sur le territoire soient dimensionnés par un ingénieur. Groupe Hémisphères a dont effectué pour les municipalités de la MRC de Bellechasse le dimensionnement de ponceaux. Dans le cas de dossiers complexes, des plans et devis complets ont été produits. L’approche se base sur la méthode rationnelle du ministère des Transports du Québec. Une analyse du bassin versant du cours d’eau est effectuée jusqu’au site des travaux. Un inventaire terrain est par la suite réalisé, comprenant un relevé des caractéristiques du cours d’eau et des conditions biologiques au site des travaux. L’approche de Groupe Hémispères est de proposer les solutions les plus avantageuses pour les municipalités et qui auront un impact minimal sur le cours d’eau.

  • Plan de gestion des eaux pluviales et contrôle de l’érosion
    Érosion et sédimentation

    Érosion et sédimentation

    Plan directeur de gestion des eaux pluviales du bassin versant du ruisseau Sainte-Barbe

    Lieu
    Ville de Québec

    Suite à des épisodes d’inondation le long du ruisseau Sainte-Barbe, la ville de Québec a mené un relevé de la qualité des écoulements d’eau de surface de son bassin versant. Les nombreuses activités (remblayage, déboisement, fossés en pente forte, développement immobilier, etc.) ayant cours sur les rives des cours d’eau, le ruissellement qui se produit le long des chemins de même que les processus naturels d’érosion contribuent au fil du temps à augmenter de manière significative la charge des eaux de surface en matière nutritive et en sédiments. L’augmentation de l’intensité et de l’ampleur des orages, dans le contexte des changements climatiques, vient confirmer le besoin d’optimiser les ouvrages de drainage, les paramètres de ruissellement de même que la stabilité des talus et du littoral des cours d’eau afin de mieux gérer l’apport et le transport de sédiments. C’est dans ce contexte que Groupe Hémisphères a été mandaté afin de localiser et caractériser les sources d’érosion et apport en sédiments, déterminer les actions correctives et préventives à entreprendre, faire des recommandations de restauration et d’aménagement et rédiger la demande de certificat d’autorisation 22 pour la réalisation des travaux.

    Problématique d'érosion

    Problématique d'érosion

    Caractérisation des problématiques d’écoulement de surface de deux ruisseaux

    Lieu
    MRC de Portneuf

    Une inspection de l’ensemble du drainage naturel et routier à l’échelle de chaque bassin versant a permis d’identifier les foyers problématiques pouvant dégrader la qualité de l’eau et la santé des cours d’eau. Les bassins versants ont été séparés par tronçon d’écoulement. Pour chacun des tronçons, un sommaire des problématiques ainsi que des mesures correctives incluant une estimation budgétaire des travaux ont été réalisés. Une série de cartes présentant la localisation des foyers a été produite ainsi qu’un échéancier pour la réalisation des mesures correctives. Suite au relevé de terrain, la Ville mandataire a fait appel au service de Groupe Hémisphères à titre de témoin expert pour un dossier de cour.

    Écoulement de surface

    Écoulement de surface

    Relevé de la qualité des écoulements de surface et mesures correctives de restauration ou d’aménagement

    Lieu
    Ville d’Estérel

    Dans le cadre d’une étude sur les lacs du territoire de la ville, Groupe Hémisphères avait soulevé la problématique d’apport élevé de sédiments aux lacs par les chemins et les fossés. La ville d’Estérel a donc décidé d’effectuer le relevé des écoulements de surface.
    Une inspection de l’ensemble du drainage naturel et routier de la municipalité a permis d’identifier les foyers problématiques pouvant dégrader la qualité de l’eau et la santé des lacs. Une série de cartes présentant la localisation des foyers a par la suite été produite.
    Un guide technique portant sur les mesures correctives a été rédigé. Il s’adressait plus spécifiquement au Service des travaux publics et leur permettra de déterminer les aménagements à effectuer pour corriger les problématiques de drainage. Groupe Hémisphères a aussi fait une journée de formation pour les employés du Service des travaux publics.
    Une méthode novatrice a été développée par Groupe Hémisphères. Une portion substantielle du projet a ainsi été consacrée à la recherche et au développement d’une méthodologie d’inventaire et d’une méthode d’analyse des données.

  • Application du règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP)

Ajouter un commentaire