Les étangs d’épuration, un potentiel faunique insoupçonné

le Vendredi, 9 octobre 2015 Publications avec 0 commentaire

Article publié dans le Magazine Bâtivert – Été 2015

Dossier Biodiversité

Depuis des décennies, les observateurs d’oiseaux à travers l’Amérique du Nord convergent vers les étangs d’épuration d’eaux usées des villes et municipalités. Ces habitats artificiels constituent des sites de choix pour observer la sauvagine, les limicoles et autres oiseaux aquatiques, en particulier à l’intérieur de terres où les milieux humides productifs sont rares. Non seulement on y retrouve fréquemment une grande diversité d’espèces, mais plusieurs espèces en péril sont susceptibles de fréquenter ces habitats durant leur cycle vital. Au Québec, le potentiel faunique y est bien connu, mais ces habitats anthropiques n’y sont pas mis en valeur comme ailleurs au Canada, en particulier en Ontario.

Voir l’article au format PDF ici